Pièces d'Autos Ste-Geneviève Chicoutimi

Pièces d'Autos Ste-Geneviève est une entreprise saguenéenne fondée en 1995 qui est devenue une entreprise influente dans le domaine de la vente de pièces automobiles dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

À la base, ses fondateurs, Yves Desgagné et Louise Beaudin, étaient loin de se douter que le commerce aurait un tel succès. Yves avait déjà une vingtaine d'années d'expérience dans le domaine de l'automobile. Louise, de son côté, avait complété un diplôme d'études collégiales en technique administrative et avait travaillé plus de 15 ans dans un cabinet de courtier d'assurance.

Suite à un manque de travail à son emploi, Yves fait du chômage jusqu'à ce qu'il soit à court de solutions. Il décide alors de tenter le tout pour le tout en réalisant son rêve : ouvrir son propre commerce de pièces d'autos. Il vend sa maison et cherche un emplacement pour instaurer sa nouvelle entreprise. Louise Beaudin le suit dans sa démarche et décide même de faire partie du projet en s'occupant de la partie comptable de l'entreprise.

Ils trouvent une maison sur le boulevard Ste-Geneviève qui répond à tous les critères de nos deux nouveaux entrepreneurs. Ils participent à un encan sur le boulevard St-Paul et achètent un lot de tablettes et de poteaux industriels afin d'aménager leur futur magasin.

Ils concluent une entente avec Auto Value qui leur suggèrent un inventaire de base de 50 000$. Bien entendu, le marché automobile de Montréal et de Chicoutimi n'était vraiment pas semblable avec le nombre nettement supérieur de camions sur les routes du Saguenay. Le local était situé dans le sous-sol de la nouvelle maison des deux nouveaux entrepreneurs, leur permettant d'épargner sur les coûts fixes de l'entreprise.

Pendant l'aménagement du local, Yvon Labastille, ami de la famille, se joint à l'équipe après avoir perdu son emploi. Yvon avait déjà plus de 25 ans d'expérience dans le domaine et nous fait toujours part de son expérience aujourd'hui après plus de 17 ans de loyauté.

L’idée maîtresse du futur magasin était simple, mais très efficace. Le plan était d'ouvrir 7 jours sur 7 et d'offrir les meilleurs prix en ville.

6 mars 1995 : Ouverture de Pièces D'Autos Ste-Geneviève à Chicoutimi.

La première journée, la température n'est vraiment pas de la partie. « Il y avait une grosse tempête de neige, ça glissait sur la route, on ne voyait rien devant nous et on n’avait pas de contrat de déneigement encore donc Yves devait déneiger la grande cour toute la journée avec une petite pelle », raconte Mme Beaudin.

Yvon est au comptoir et doit servir les quelques clients du début avec les livres et sans système informatique. Yves, pour sa part, est déjà sur la route et sollicite sa liste de contacts et la nouvelle clientèle potentielle. Finalement, Louise travaille toujours au bureau d'assurance afin de combler les manques financiers que génère la nouvelle entreprise. Elle fait la comptabilité en soirée et doit bien évidemment s'occuper de son jeune enfant qui a alors 3 ans.

Après deux mois d'opérations, Yves et Louise décident de se procurer un système informatique et le logiciel Fortune 1000 afin de comptabiliser les stocks et les profits. La richesse de l'entreprise augmente de mois en mois jusqu'en août 1995 où l'entreprise commence à avoir un chiffre d'affaires respectable pour une PME.

Tout le monde met la main à la pâte. Même le père de Louise, Léopold Beaudin, vient des journées complètes au magasin faire la livraison. Au cours de cette année-là, Yves et Louise créent deux autres emplois pour répondre à la demande grandissante de la clientèle.

Pièces d'Autos Ste-Geneviève Chicoutimi

Au début de l'été 1996, Louise Beaudin est épuisée par la demande constante de ses emplois et de ses tâches de commissaire d'école. Elle décide alors de se concentrer à temps plein sur l'entreprise en se dénouant de son travail de courtier d'assurance après 15 ans. « C'était une grosse décision que j'avais à prendre, surtout après autant d'années. Je devais être sûre de mon coup! »

Au printemps 1997, après beaucoup succès pendant ces deux premières années, des investissements s'imposent. Yves et Louise achètent le logiciel de l'entrepôt afin de gagner beaucoup d'heures de travail malgré le fait que c'était un logiciel très couteux.

Ils font leur premier agrandissement qui permet de déplacer le magasin de la cave au premier étage de la bâtisse. Cela a bien entendu pour effet de faire monter la petite famille au deuxième étage de la maison.

En 2002, après avoir fait plusieurs calculs, Yves et Louise décident d'ouvrir une deuxième succursale. Ils entreprennent les négociations avec leur entrepôt. Après plusieurs désaccords, ils changent leur fusil d'épaule et entament des discussions avec un nouvel entrepôt afin de voir si une nouvelle entente répondrait plus à leurs exigences. En février 2002, Pièces D'Autos Ste-Geneviève marche désormais sous la bannière IAPA.

30 septembre 2002: Ouverture d'une deuxième succursale à Jonquière

Pièces d'Autos Ste-Geneviève Jonquiere

Bernard Beaudin, le frère de Louise, quitte son emploi pour devenir le nouvel associé de la succursale de Jonquière. Bernard, à l'époque inexpérimenté dans le domaine, avait Yves à ses côtés afin d'apprendre les ficelles du métier pendant au moins 6 mois.

Éric Boivin, commis aux pièces d'expérience de la succursale de Chicoutimi depuis déjà 3 ans, commence à travailler pour celle de Jonquière.

Suite à un succès immédiat de la deuxième succursale, un agrandissement s'impose. Yves et Louise achètent en 2004 le voisin immédiat qui était un bar à l'époque (La Rencontre). « L'inventaire grossissait à vue d'œil et on n’avait plus de place pour le classer : c'était trop petit! ».

C'est cette même année que Danielle Beaudin, la sœur de Louise, rejoint Louise pour gérer la comptabilité des magasins à temps plein. Danielle a toujours été d'une aide précieuse dès le début en assistant Louise concernant la comptabilité de l'entreprise. Elle nous livre la marchandise encore aujourd'hui après plusieurs années de travail.

En 2006, c'est au tour de Chicoutimi de connaître son expansion. Les propriétaires décident d'acheter le voisin immédiat, qui était une clinique vétérinaire à l'époque (Clinique Vétérinaire Jean Simard). Cet été-là, Martin Desgagné, le fils de Louise et d’Yves, commence à travailler. Âgé de 14 ans, il démontre un grand intérêt pour l'entreprise familiale.

Le troisième magasin: Pièces D'Autos Ste-Geneviève ouvre à Alma

Pièces d'Autos Ste-Geneviève Alma

Yves et Louise sont rongés par l'ambition : une troisième succursale était de mise. Après plusieurs discussions avec leur nouvel associé de Jonquière, Bernard Beaudin, ils concluent d'augmenter ses avantages en échange de son départ vers la nouvelle succursale en tant que gérant.

Il vend ses parts dans la succursale de Jonquière pour les investir dans le nouveau magasin. C'est ainsi que la troisième succursale de Pièces D'Autos Ste-Geneviève naît à Alma.

Le quatrième magasin: Pièces D'Autos Ste-Geneviève ouvre à La Baie

Pièces d'Autos Ste-Geneviève La Baie

Le quatrième magasin, géré par Martin Desgagné, a été inauguré le 1er avril 2013. Le magasin est situé au 2851, avenue du Port à La Baie. Avec ses 4 succursales et une quarantaine d'employés, Pièces D'Autos Ste-Geneviève est maintenant l'une des entreprises influentes de l'automobile dans la région de Saguenay.

Comme mentionné précédemment, les propriétaires étaient loin de se douter de l'importance que pouvaient prendre leurs projets communs. Malgré les efforts constants des premières années, les vols des employés, la gestion des employés et les séances en cours, gérer cette entreprise est encore et restera une passion pour les propriétaires, les associés et la relève.